Des coiffeuses ambassadrices pour la santé mentale

Bluemind Foundation propose une solution pour améliorer la santé mentale des femmes en Côte d’Ivoire, à travers la formation d’un réseau de coiffeuses secouristes, appelées à devenir le premier maillon de la chaîne de soins en santé mentale.

Pourquoi agir ?

Les troubles de la santé mentale constituent un facteur important de marginalisation, d’exclusion et de paupérisation, mais restent mal ou sous diagnostiqués, confrontés à un déficit de prise en charge de proximité, et en marge des politiques publiques (OHCHR), en partie en raison du caractère tabou qui les entoure. Pourtant, ces troubles dépressifs toucheraient 120 millions de personnes – dont 60% de femmes de moins de 25 ans souffrant de dépression et d’anxiété.

La majorité des pays africains compte en moyenne 1 psychiatre pour 500 000 personnes (contre 1 pour 5000 personnes d’après les recommandations de l’OMS). Seul un pays africain sur cinq dispose d’une politique de santé mentale et la plupart d’entre eux consacrent moins de 1 % de leur budget de santé au traitement des troubles mentaux.

Une innovation fondée sur des preuves d’impact

Le programme Heal by Hair vise à former des coiffeuses secouristes, afin de leur permettre d’apprendre à reconnaitre les premiers signes de troubles mentaux, ou l’aggravation d’un trouble préexistant, faire preuve d’une écoute active et bienveillante, et ainsi d’être outillées pour adopter un comportement et un langage adaptés et pouvoir orienter leurs clientes en souffrance vers des thérapeutes identifiés.

Le pilote proposé consistera à concevoir et structurer les modules de formation en lien avec des spécialistes en santé mentale, délivrer trois premières sessions de formations en Côte d’Ivoire à destination de 200 coiffeuses, capitaliser sur ce premier retour d’expérience afin de faire évoluer et améliorer les modules, amorcer la digitalisation d’une partie de la formation et conduire une évaluation qualitative de l’intervention.

 

Impact et principaux résultats

Heal by Hair vise une amélioration de la santé mentale et du bien-être des femmes africaines ainsi que, par effet de ruissellement, de leurs communautés.

L’ambition à l’horizon 2035 est de constituer un réseau de 1 000 coiffeuses actif dans 20 villes africaines. À terme, le programme devrait permettre aux clientes et aux coiffeuses:

  • d’avoir une bonne connaissance des troubles de la santé mentale
  • de sensibiliser, au-delà des clientes, les enfants et communautés
  • d’accroître les opportunités et revenus des clientes par une meilleure prise en charge de leur santé mentale et donc d’améliorer leur situation socio-économique
  • développer les activités entrepreneuriales des coiffeuses par une augmentation de leur clientèle
Crédit photos : Bluemind Foundation

Présentation de l’équipe

Bluemind Foundation est une organisation internationale à but non lucratif fondée en juillet 2021 par Marie-Alix de Putter, qui en est la présidente, et des femmes de la diaspora ivoirienne. L’organisation est composée de trois comités qui sont eux-mêmes composés de personnalités qualifiées et expertes en santé mentale dans différents contextes africains.