enProposer un projet

Ecole d’été
2023  : « L’école d’été nous a permis d’enrichir nos connaissances sur
l’impact »  

Article de Equipe du FID/FID team


13 juillet 2023


Evénements

intervention de l'Ambassadeur de France au Marocintervention de l'Ambassadeur de France au Maroc

Pendant une semaine, une centaine de porteur.e.s de projets et de chercheur.e.s venu.e.s de pays d’Afrique ont participé à l’école d’été dans le cadre de la Chaire « Méthodologies du développement » portée par Esther Duflo et Abhijit Banerjee et organisée par le FID, l'Agence Française de Développement et l’Université Mohammed VI polytechnique de Rabat afin de consolider leurs connaissances sur l’évaluation d’impact.

Une conférence introductive sur le rôle de l’innovation dans le secteur de l’éducation

La nouvelle édition de l’école d’été, qui s’est déroulée cette année du 4 au 7 juillet au Maroc, a démarré par une journée de haut niveau introduite par Hicham El Habti, Président de l’Université Mohammed VI Polytechnique de Rabat ; Christophe Lecourtier, Ambassadeur de France au Maroc et Thomas Mélonio, Directeur Exécutif Innovation, Stratégie et Recherche de l’AFD.

Les interventions de Chakib Benmoussa Ministre de l'Education Nationale du Maroc et d’Esther Duflo, Prix Nobel d’Economie et Présidente du Conseil de Direction du FID ont ouvert les discussions sur l’amélioration de la qualité des apprentissages. Différents panels se sont succédé mettant en exergue la nécessité de l’innovation et les résultats de la recherche dans l’élaboration des politiques publiques. Abhijit Banerjee, Prix Nobel d’Economie a clôturé cette journée par un état des lieux des vingt dernières années soulignant que « les solutions qui paraissent évidentes ne marchent souvent pas».

Esther Duflo qui intervient à l'école d'été

Une formation sur l’évaluation d’impact

L’école d’été « Méthodologies du développement » a été créée en partant du constat que les équipes de recherche africaines sont sous-représentées dans les publications en économie alors qu’il est reconnu que l’implication de chercheurs et chercheuses locaux est nécessaire pour améliorer l’impact des politiques publiques. L’école d’été propose ainsi depuis trois ans un programme de formation sur l’évaluation d’impact incluant des cours méthodologiques et des conférences à destination des praticien.ne.s du développement, chercheur.e.s, porteur.e.s de projets et décideur.e.s, avec l’objectif final de nourrir la réflexion sur les politiques publiques locales.

Cette année, la nouvelle édition de l’école d’été a rassemblé des chercheurs et chercheuses ayant démontré une volonté d’intégrer l’évaluation d’impact dans leurs travaux de recherche, ainsi que des équipes porteuses de projets souhaitant mobiliser ces approches pour évaluer leur projet. Les participant.e.s ont été réparti.e.s en deux parcours de formation : un parcours dédiés aux porteur.e.s de projets et un autre conçu pour les équipes de recherche.

Les deux modules ont été ponctués de sessions de travail et de temps d’échanges ayant pour objectif de favoriser les liens entre les participant.e.s. Pour Silété Devo, directeur général de l’Agence Nationale d’Identification du Togo qui a suivi le module dédié aux porteur.e.s de projets, « l’école d’été est une bonne interface entre la recherche et les équipes porteuses de projets. C’est l’opportunité de connaitre d’autres porteur.e.s de projets et de discuter avec des chercheur.e.s. Le temps des décideurs n’est pas le même que celui des chercheur.e.s, qui est plus long. Il est donc important de rendre efficiente ce type de collaboration ».

10 équipes porteuses de projets financées par le FID : Social Broker, Projet Jeune Leader, Coursier d’Hôpital, Bluemind Foundation, CassVita Inc., Ministère du développement à la base, de la jeunesse et de l'emploi des jeunes du Togo, Haskè Conseil, Solthis, African Management Institute, l’Agence Nationale d'Identification (ANID), ont participé au parcours dédié aux porteur.e.s de projets.

L’occasion pour ces équipes de nourrir leur réflexion sur l’évaluation d’impact et d’appliquer les enseignements au développement de leur projet. Mihaja Raonivololona, responsable de suivi-évaluation de l’organisation Projet Jeune Leader à Madagascar témoigne : « L’école d’été nous a permis d’enrichir notre théorie du changement. Nous sommes en phase pilote du projet que le FID soutient, et cette formation nous a permis de réfléchir aux points clés à revoir pour mettre en œuvre le programme ». Koffivi Agbetiafa de l’organisation Coursier d’Hôpital qui bénéficie de l’appui de l’organisation 3ie pour réaliser le suivi-évaluation et peut-être à terme l’évaluation d’impact de son projet explique, lui, que cette formation va lui permettre de consolider le travail récemment débuté : « L’école d’été nous a permis d’enrichir nos connaissances sur l’impact. Nous allons transmettre à l’agence d’évaluation tout ce que nous avons appris, c’est-à-dire les enseignements émanant des cours théoriques ainsi que des échanges avec l’équipe de recherche encadrante de cette formation ».

Un groupe de travail

Article de Equipe du FID/FID team

13 juillet 2023

Depuis 2021, le FID a permis la réalisation de 61 projets innovants. Vous aussi proposez votre projet au FID !

Proposez votre projet

Actu

Découvrez les dernières actualités du FID

Lire l'actu du FID