enProposer un projet

Au Laos, enrayer la malnutrition grâce à la noix de Sacha Inchi

Stade d'avancement
Août 2022 à Août 2024
  • Laos
  • Agriculture
  • Août 2022 à Août 2024

Le programme NutriLao associe l’Institut pour la Recherche et le Développement (IRD) et l’entreprise sociale Maï Savanh Lao (MSL). Il vise à lutter contre la malnutrition qui touche particulièrement les femmes et les enfants au Laos. Le financement du FID permettrait d’optimiser les qualités nutritionnelles, sanitaires et la production d'Aliments Prêts à l'Emploi (APE) et Aliments Thérapeutiques Prêts à l’Emploi (ATPE) élaborés à partir de ressources alimentaires agro-écologiques locales et dans une approche populations-entreprises-recherche.

Projet déployé par :

Des mains trient des alimentsDes mains trient des aliments

Le contexte

Selon l’UNICEF, environ 9 % des enfants lao de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë sévère, et plus d'un tiers de malnutrition chronique.

Les situations de malnutrition, souvent chroniques car liées à des causes structurelles telles qu’un faible accès à des aliments à valeur nutritive adéquate, des pratiques d’alimentation inappropriées, entraînent des conséquences sur le développement cognitif de l’enfant, les capacités à l’âge adulte, la morbidité et la mortalité de la population ainsi que sur le développement et la santé économique des états.

L’innovation

L’IRD conjugue une approche partenariale populations-entreprise-recherche et une approche agro-écologique pour développer et élaborer un Aliment Prêt à l’Emploi (APE) à base notamment de Sacha Inchi, une plante cultivée au Laos et exploitée sous le label commerce équitable par l’entreprise sociale Maï Savanh Lao.

Le programme proposé se fonde sur des réalisations probantes au Cambodge, où l’ATPE « Nutrix » a été adopté par des organisations dont l’UNICEF ainsi que le ministère de la Santé (Borg et al. 2020, Sigh et al. 2018), et au Vietnam, où l’ATPE « HEBI » a rencontré un taux de succès de 94,7% (Phuong et al. 2014). Il vise à produire des aliments destinés aux enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère, et qui seraient également utilisés pour améliorer l’état nutritionnel des femmes enceintes et allaitantes et prévenir la malnutrition.

Le soutien du FID porte d’une part l’amélioration de la composition des Aliments Thérapeutiques Prêts à l’Emploi (ATPE) adaptés aux préférences des populations vulnérables ciblées ; d’autre part, sur la réalisation d’actions de sensibilisation à la nécessité d’une alimentation diversifiée et durable.

Le projet, particulièrement sensible au genre, inclut les femmes leaders des communautés au démarrage et dans les différentes étapes du déroulement, afin de renforcer l’appropriation et l’utilisation des Aliments Thérapeutiques Prêts à l’Emploi au sein des ménages, et accélérer les changements de comportements en vue d’une alimentation diversifiée.

Les résultats attendus

À travers l’adoption des aliments prêts à l’emploi et aliments thérapeutiques prêts à l’emploi, le projet vise à contribuer à un système alimentaire durable en valorisant l’utilisation d’aliments locaux issus de l’agroécologie pour composer des produits accessibles économiquement aux populations les plus vulnérables :

  • Sensibilisation des communautés à la nécessité d’une alimentation diversifiée et durable
  • Validation sur le plan nutritionnel et adoption par les communautés des aliments prêts à l’emploi et aliments thérapeutiques prêts à l’emploi : intégration dans l’alimentation des ménages
  • Réduction des carences en micronutriments des populations vulnérables et en particulier l’anémie chez les femmes
  • Optimisation des procédés de production : passage à l’échelle aux niveaux national et régional favorisé
Institut de Recherche pour le Développement (IRD)

Institut de Recherche pour le Développement (IRD)

L’Institut de recherche pour le développement est un établissement public à caractère scientifique et technologique français sous la tutelle des ministères chargés de la Recherche et de la Coopération, remplaçant l’Office de la recherche scientifique et technique outre-mer.

    Progression du programme

    Vous avez des questions à propos du FID ? N'hésitez pas à consulter notre FAQ !

    • Le FID est ouvert aux candidatures qui proposent un projet dans tous les pays à revenu faible ou intermédiaire éligible à l’aide publique au développement (liste OCDE) sans distinction de nationalités ni origines des équipes et organisations. Une attention particulière est portée aux candidatures pour des projets dans les 19 pays prioritaires de l’aide française (liste des 19 pays). Les équipes peuvent ainsi déposer leur candidature quels que soient les lieux d’enregistrement des organisations porteuses et partenaires.

    • Le FID s’engage à examiner votre candidature, à prendre une décision et à vous tenir informé dans un délai de trois mois à compter de la réception de la demande. Vous recevrez des mises à jour concernant votre candidature de l’adresse contact@fundinnovation.dev. Veillez donc à bien inscrire cette adresse dans vos contacts. Une durée de 6 mois minimum doit être prévue entre le dépôt de la candidature et un premier décaissement.

    Découvrez notre FAQ

    Projets

    Les projets financés par le FID

    Découvrir tous les projets